Visitez Arles...Les arènes et la fondation Van Gogh...

Visitez Arles...Les arènes et la fondation Van Gogh...

Lexique de la bovine

Attrapaïre : atrapaire ou agantaire. Du provençal signifiant empoigner.
Nom donné aux gens qui tentent d'attraper les taureaux au cours d'une abrivado, ou d'une bandido, pour les faire échapper. C'était la revanche des gens à pied par rapport aux gens à cheval.

Bioù : Littéralement : bœuf, taù bistourné.
Peut se trouver aussi : buòu Taureau de Camargue, nom donné au cocardier.

La Fé di bioù : Le goût, l'amour et la passion pour les taureaux de Camargue sans oublier les chevaux qui pousse les populations dans les rues des villages pour participer, ou admirer, les jeux taurins.

Bandido : Consiste à conduire les taureaux aux prés, en fin d'après midi, après la course (c'est le contraire de l'abrivado). Du provençal "bandi" : délivrer, lâcher.
Littéralement : débandade. Les taureaux peuvent être conduits un par un escortés par les gardians, c'était le moyen le plus sûr de ramener les taureaux de la course, des arènes vers la manade avant l'apparition du char.
Aujourd'hui, la bandido est devenue un spectacle taurin qui garde toute son authenticité. Mais les taureaux qui sont utilisés ne sont plus ceux qui ont couru dans l'arène.

Concours de manade : Course dont les taureaux sont fournis par différentes manades.

Capelado : De capel, chapeau en Languedocien.
Entrée et salut des raseteurs à la Présidence et au public, juste avant la course.

Simbeù : Mistral traduit Simbèu par enseigne, point de mire.
Taureau dressé, qui obéit à la voix et à qui a été inculquée la peur de l'homme, pour aider les gardians dans leur travail en pays ou dans les arènes. On pourrait dire qu'il est au gardian ce que le chien est au berger. Il a toujours une sonnaille pendue au cou.
En Provence, il est aussi appelé dountaïre ou dompteur.

Encierro : Divertissement taurin où des taureaux (ou des vachettes) emboulés sont lâchés dans un périmètre barricadé à travers les rues d'un village ou d'une ville. Du castillan "encerrar" : enfermer .
Généralement, ils ont lieu en soirée pendant les fêtes votives ou en hiver, le dimanche, en attendant le loto du soir, en trompant l'ennui de la morte saison. Synonyme : Embarrage

Ferrade : Marquer les veaux. Opération qui consiste à appliquer sur la cuisse gauche de l'anouble, la marque (signe de reconnaissance, proche des armoiries, ) de la manade* et à pratiquer l'escoussure*.
C'est l'occasion d'une grande fête aux prés, chez le manadier. Cette nécessité de marquer les bêtes pour les reconnaître, serait à l'origine des jeux taurins.

La bouvine : désigne l'ensemble des taureaux et par extension tout ce qui a trait au taureau de Camargue

La course camarguaise : Appellation officielle de la course libre, course à la cocarde, reconnue comme spectacle sportif depuis 1975. Le plus ancien témoignage sur l'origine de la course camarguaise remonte en 1402 en Arles : une course avait été donnée en l'honneur de Louis II, Comte de Provence.
Les courses sont classées suivant leur nature :

  • La "super Royale": Les six meilleurs taureaux d'un même élevage.
  • La "Royale": Six taureaux d'un même élevage
  • Le "concours de manades": Course composée de taureaux de plusieurs manades sans qu'il y ait véritablement compétition entre elles.
  • La "course de Taù": Course de taureaux non castrés
  • La "course de vache cocardières": Course de vaches exclusivement.
  • La course de taureaux jeunes et/ou neufs.
  • La "course de Protection": Course de jeunes taureaux rasetés par des raseteurs débutants (stagiaires).

L'abrivado : Les taureaux sont lâchés d'un bout à l'autre de la rue du village, encadrés par les gardians à cheval.
La population essaye alors de les faire échapper en rompant les barrières formées par les gardians...



02/01/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres